Marchés ou crève (Paris-75)

Publié le par E&R-Ile de France

Les 76 pittoresques marchés découverts qui contribuent au charme de la vie parisienne vont-ils bientôt se transformer en lieux d’insurrection ?
 
 
 
 
A court d’argent du fait de ses dépenses somptuaires et de ses gaspillages ( voir ici ) la mairie, on le sait, est désormais contrainte de faire feu de tout bois fiscal. Outre la hausse substantielle des impôts directs (rappel ici et ici ), elle cherche des recettes partout.
 
 
La voilà donc qui s’apprête à faire voter, lors du prochain conseil de Paris, une augmentation de 30 % - excusez du peu ! - des droits d’occupation des emplacements. Prétexte : il faudrait soulager les délégataires du service public de la gestion des marchés, qui seraient en déficit.
 
 
Le président de l’association des commerçants ambulants, interrogé par le Parisien, ne croit visiblement pas à ces explications et estime que la ville devrait assumer davantage le fonctionnement des marchés découverts. Il menace même la mairie de recours devant les tribunaux. Il s'imagine au parti socialiste ou quoi ?

En attendant, la pauvre Lyne Cohen-Solal, adjointe au commerce, va devoir affronter ce courroux et parle d’ouvrir des négociations. Décidément, cette nouvelle mandature promet d’être moins relax que la précédente !

Source : delanopolis.fr

Publié dans Social

Commenter cet article