NDA : Philippe de Villiers « a vendu son âme »

Publié le par E&R-Ile de France

Questionné, au cours de sa conférence de presse, sur la raison de l’absence d’un accord avec Philippe de Villiers pour les élections européennes, Nicolas Dupont-Aignan n’a pas été par quatre chemins. Philippe de Villiers « a vendu son âme », a-t-il dit évoquant son alliance avec l’irlandais Declan Ganley.



Le président de Débout de la République s’est déclaré en total désaccord avec ce personnage sur un ensemble de sujets, notant qu’il n’est pas sûr qu’il défende l’idéal d’une Europe des nations. En aparté, Nicolas Dupont-Aignan se rappelait qu’en août 2008, lors de l’affaire géorgienne, Ganley appelait à déclarer la guerre à la Russie !


Pour ce qui est de Philippe de Villiers, il a évoqué les différences qui le séparent du leader vendéen, notamment sur des questions comme les services publics ou l’OTAN.


S’il n’y pas d’entente au niveau des directions, le courant passe entre Nicolas Dupont Aignan et les militants de de Villiers. Selon Nicolas Dupont-Aignan, cinq fédérations du MPF de Philippe de Villiers ont déjà rejoint la campagne de Debout la République.



Source : solidariteetprogres.org

Publié dans Politique

Commenter cet article