[E&R] Kémi Séba lance le premier centre de loisirs pour enfants noirs à Plaisir (Yvelines)

Publié le par E&R-Ile de France

NewBlackPantherPtyLe Grand Prophète de la négritude, maître en philosophie « Ma’at Ikh-s » et pourfendeur des sionistes est enfin de retour pour… Changer des couches ! Après de multiples déboires judiciaires, Kémi Séba, alias Kemiour Aarim Shabazz, semble avoir changé de stratégie. Finis les descentes rue des Rosiers, les groupuscules ésotériques et autres escarmouches, certes courageuses mais extrêmement coûteuses, contre la Communauté dont on taira le nom. Notre bonhomme a compris qu’il ne gagnera jamais sur ce terrain là et voit désormais les choses en grand.

 

Kémi Séba a en effet été nommé en avril dernier « Ministre francophone » du New Black Panther Party basé à Washington. De quoi remonter le moral des troupes du MDI (Mouvement des Damnés de l’Impérialisme) en quête de crédibilité dans les banlieues. Plus encore, le mouvement historique afro-américain assure à Kémi Séba un soutien financier non-négligeable.

 

Dans un communiqué paru le 12 juillet 2010, le MDI annonce sur son site la création à Plaisir (Yvelines) du « Black Pempers Center », premier centre de loisirs pour enfants noirs, « avec l’aide du New Black Panther Party ». Ce dernier a apparemment aussi donné quelques conseils en communication : « D’emblée, nécessaire il est de préciser qu’en aucun cas il ne s’agira d’apprendre aux jeunes pensionnaires du « Black Pempers Center » la haine de la différence. Au contraire, les activités mises en places ont et auront pour but de magnifier notre « négritude » (trop souvent oblitérée dans la société occidentale), tout en prônant le respect des enfants non-noirs ». Les parents d’enfants Goys… Pardon, d’enfants « non-noirs » apprécieront ! Il n’est « pour l’instant » pas question d’école, mais cela ne saurait tarder.

 

Reste à savoir si cette initiative séduira le public visé. Après tout, en Île-de-France, les centres de loisirs et écoles fréquentés presqu’exclusivement d’enfants noirs n’ont rien de très original… Quoiqu’il en soit, comme le souligne le site identitaire (non-noir) Novopress, « le MRAP, SOS Racisme, la LDH, la LICRA, la HALDE, sont restées silencieux pour l’instant ».

 

Mathias pour ER Île-de-France

Publié dans Politique

Commenter cet article