[Vidéos] LDJ : Ligue de Défense Juive : deux agressions en moins de quinze jours à Paris

Publié le par E&R-Ile de France



Qu’attend l’Etat français pour dissoudre les milices comme la LDJ et le Bétar ?

Le mercredi 22 avril dernier, alors qu’une soirée de soutien pour la Palestine, organisée par quelques associations, débutait dans le 11ème arrondissement, un groupe de 5 membres de la LDJ ont commencé à malmener un jeune musulman qui se trouvait sur le boulevard. Ils ont pris la fuite lorsque des jeunes présents sur le lieu sont intervenus ; ces personnes sont revenues quelques minutes plus tard au sein d’un groupe constitué cette fois, d’une vingtaine d’individus.




Voici le témoignage de Y. « Alors que j’étais entrain de discuter avec trois agents de police nous avons vu courir plusieurs personnes armées de casques et de bâtons. Lorsqu’on a regardé de plus près nous avons vu qu’ils rejoignaient d’autres personnes qui étaient en train de battre deux jeunes hommes déjà étalés par terre, et ceci à coup de pieds, de casques et de bâtons. Ce sont plus de 20 lâches qui se déchaînaient sur ces deux personnes. Nous avons alors accouru avec les trois agents de police pour dégager les deux victimes ; j’ai moi-même reçu quelques coups. » Ce témoin affirme que  les agents ont fini par arrêter cinq des principaux agresseurs, dont deux ont été relâchés sur place pour une raison inconnue.

 

Vers 20h,  ayant moi-même été informé par téléphone que des membres de la LDJ étaient revenus en nombre sur le lieu de la soirée et qu’ils menaçaient de s’en prendre aux personnes présentes, j’ai  appelé quelques personnes et nous nous sommes rendus sur place pour, d’une part aider à assurer la sécurité des personnes présentes lors de la soirée, et d’autre part pour éviter tout éventuel débordement.

 

Le temps que j’arrive sur place, la situation était déjà différente. Plusieurs personnes contactées étaient déjà sur les lieux ainsi que trois voitures de police. J’ai été informé que les deux victimes étaient à l’hôpital. La colère des jeunes était palpable ; il faut savoir que les membres des milices privées que  sont la LDJ et le Bétar sont au-dessus de la loi dans notre pays ; chaque année plusieurs agressions sont commises en Ile de France sans que ces derniers puissent être inquiétés.

 

La dernière agression en date, qui est passée bien inaperçue, s’est produite  le 12 avril 2009 devant l’entrée d’un théâtre parisien du 7ème arrondissement dans lequel un spectacle de soutien pour Gaza était organisé. Des spectateurs attendaient en groupe devant l’entrée du théâtre, un homme qui était un peu en retrait s’est fait subitement  tabassé par une meute de quinze individus à coups de barres de fer et de casques  alors que cinq de leurs comparses surveillaient les scooters un peu plus loin. Le groupe de femmes est alors rentré précipitamment dans le théâtre. Selon le même témoignage, un homme est ressorti du théâtre pour venir en aide à la victime ; lui-même a reçu des coups par ces criminels qui se sont enfuis pensant surement que d’autres personnes allaient sortir du théâtre pour protéger les victimes. La personne agressée a été sévèrement blessée. Un jour après cette agression, un groupe d’une trentaine de personnes sont partis au commissariat pour demander des explications sur cette agression, et conformément aux usages dans les affaires impliquant les milices de la LDJ et du Bétar, aucun des policiers présents, ni leur chef, n’étaient au courant de cette affaire sauf un qui a commis l’erreur de laisser fourcher sa langue et trahir ainsi le fait qu’ils n’ignoraient rien ce qui s’était passé…

 

Ce n’est pas la peine de vous pincer pour savoir si vous rêvez ou non;  c’est bien ce qui se passe à Paris en 2009 et cela ne pose de problème à personne.  La chape de plomb est la même à chaque fois que la LDJ ou le Bétar commettent en bande leurs agressions criminelles contre des personnes qui manifestent un soutien à la cause palestinienne. Ce silence se manifeste d’ailleurs  au plus haut sommet de l’Etat ;  la preuve en a été admirablement faite sur les ondes de radio de la station France Inter le 16 avril dernier.  Madame Alliot-Marie, notre ministre de l’Intérieur à qui, une auditrice dénommée Sabrina demandait des comptes sur l’agression au couteau sur la personne d’un commissaire commise en 2002 par des membres de ce gang a fait semblant de ne même pas être au courant de l’existence d’une telle milice sur notre territoire… La question de ces gangs a pourtant fait l’objet de reportage sur la télévision publique française, les journaux ont enquêté, l’observatoire du communautarisme a même référencé une liste d’exactions qui leur sont imputées et que l’on peut trouver sur son site.  Mais rien, c’est toujours le grand silence qui prévaut. Il y a des choses qui ne se disent pas… Pire, selon les autorités françaises, la LDJ n'a pas de structure en France… si c’est le cas comment se fait-il que les membres de la LDJ agissent et agressent avec drapeaux et T-Shirt au nom de la LDJ en plein Paris et entretiennent un site internet où l'on trouve des textes [1] faisant l’apologie des crimes de guerre à Gaza ainsi qu’une rubrique « Adhérer à la LDJ. »  

 

C’est un peu fort de café ! Et on ose nous parler de l’urgence  d’un projet de loi contre les bandes en préparation! Nous rappelons que Monsieur Nicolas Sarkozy a promis, le 18 mars, une loi contre les bandes. Selon le Président de la République, « Il faut doter notre Code pénal d'une disposition qui réprimera de trois ans d'emprisonnement le fait de faire partie en connaissance de cause d'un groupement, même formé de façon temporaire, poursuivant le but de commettre des atteintes volontaires contre les personnes ou certains biens », a-t-il martelé.

Alors nous espérons que les premières épinglées seront le Bétar et la LDJ puisque cela fait des années que ces milices ultrasionistes qui ont pignon sur rue  en France (alors que dans d’autres pays tels Israël et les Etats-Unis, là elles sont interdites parce que considérées comme des organisations terroristes) agressent régulièrement les personnes qui dénoncent la politique raciste et coloniale d’Israël et qu’elles n’ont jamais été dissoutes par les ministres de l’Intérieur successifs. Il suffit pour savoir qui sont ces gens, de visionner les vidéos de menaces qu’ils postent sur le net pour savoir à quel point ils méprisent les lois de la République sans en être inquiétés.

Quand le premier Ministre François Fillon dit au cours du dîner du CRIF que : « Nous devons veiller à ce que les nouvelles technologies ne deviennent pas, à leur tour, le canal de la haine. » Nous aimerions que cela s’applique à ces bandes qui profèrent des menaces de mort sur des supports vidéos à l’encontre de citoyens français ! A moins que dans notre pays s’en prendre par la violence à des personnes qui ne cautionnent pas la politique d’Israël soit normal ! Peut-être va-t-il falloir envisager de créer une ligue de défense musulmane qui elle aussi aura le droit à une salle d'entrainement fournit par ces mêmes autorités et l'impunité qui va avec pour défendre les associations qui organisent des évènements de soutien aux Palestiniens; qui elle aussi aura le droit de « tourner » en groupe dans les rues de Paris à la recherche d'anti-arabes ou de quiconque qui serait en désaccord avec la politique des pays arabes par exemple pour enfin mettre les autorités de notre pays devant leurs responsabilités et que la justice républicaine s’applique pour tous de la même façon!

 

Jeudi matin, à 11 heures, nous apprenons que le commissariat de police a mis en garde à vue les deux victimes de l’agression de la veille. L’avocate a fait savoir hier qu’il n’y avait rien dans leur dossier ; or ce samedi matin, vers 11 heures nous apprenons que les deux victimes ont été déferrés devant le parquet. Nous vous tiendrons au courant dès que nous aurons du nouveau.  

 

Nous appelons donc à la vigilance, au sang froid et nous espérons que la presse jouera son rôle d’informateurs comme elle sait si bien le faire lorsqu’il s’agit d’actes dont les victimes sont de confession juive.



Lien des vidéos concernant le bétar et la LDJ Alain Soral Agressé par le Betar et la LDJ




Menaces de la LDJ et du Bétar !!!


Les racailles sionistes de la LDJ




Alerte!La LDJ annonce des assassinats!









Source : alterinfo.net

Publié dans Société

Commenter cet article

williams 05/07/2010 20:21


la ldj vivra et vous creverez tous