Près de 8000 manifestants soutiennent la Palestine

Publié le par E&R-Ile de France

501591 france-mideast-gaza-conflict-aid-demoPrès de 8000 personnes, dont 5000 à Paris, manifestaient samedi en France à l'appel de dizaines d'organisations politiques, syndicales et religieuses pro-palestiniennes pour dénoncer l'assaut meurtrier de l'armée israélienne sur une flottille humanitaire en route pour Gaza.

 

Un cortège de 5000 personnes, selon la police, marchait sous une chaleur estivale entre Bastille et Concorde, tandis que 2000 autres, toujours selon la police, s'étaient rassemblées à Nice.

 

Dans la capitale, les manifestants -beaucoup portant des keffiehs palestiniens- n'étaient au départ qu'un demi-millier mais la foule a rapidement grossi dans l'après-midi, a constaté une journaliste de l'AFP.

 

Au départ du cortège figuraient au premier rang Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche (PG), député européen, qui s'était prononcé pour la suspension de l'accord commercial entre l'Union européenne et Israël, et Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), qui avait qualifié de "crime ignoble" l'opération israélienne du 31 mai contre la flottille au large de Gaza.

 

Mais le PG a annoncé dans un communiqué avoir "quitté la manifestation pour Gaza en refusant le mélange entre politique et religion". "En effet, contrairement aux accords pris, des organisations religieuses ont été autorisées à s'intercaler dans le cortège des organisations politiques", a protesté le PG.

Une maquette en carton-pâte d'un paquebot ouvrait la manifestation, tandis que des jeunes agitaient des drapeaux turcs et de l'Autorité palestinienne.

 

Entre 6000 et 30 000 personnes à Lyon

 

A l'autre bout de l'Hexagone, à Nice, quelque 2000 personnes, la plupart vêtues de blanc se sont retrouvées à l'appel du Comité pour la liberté et la justice en Palestine pour réclamer la fin du blocus de Gaza et rendre hommage aux victimes de l'assaut israélien (neuf morts civils).

 

Après avoir scandé "Gaza, la France est avec toi", l'un des orateurs a insisté: "C'est important parce qu'il y a peut-être des athées, des citoyens non musulmans, ce n'est pas un rassemblement communautaire".

 

A Lyon, la police a compté 6000 manifestants. Les organisateurs 30 000. C'est le cortège le plus important de la journée en France.

 

Le matin-même, une manifestation avait rassemblé à Nice 160 personnes selon la police, en présence d'élus du PS et du PC, à l'appel du Collectif pour une paix juste et durable au Proche-Orient.

 

Entre 550 et 1000 personnes ont manifesté à Bordeaux derrière un grand drapeau palestinien. Elles étaient 150, selon la police, à Evry pour réclamer "la levée immédiate du blocus de la bande de Gaza par Israël" et 300 à Reims à l'appel de la communauté turque.

 

Source : lexpress.fr

Commenter cet article