Où va le Pôle Emploi ?

Publié le par E&R-Ile de France

 

logo_poleemploi_loto.jpgJe ne sais pas mais j'ai l'impression que voici une réforme qui a du plomb dans l'aile ?

Autrefois, nous avions l'ANPE et les ASSEDIC. Ce n'était pas le Pérou comme dit l'expression mais cela fonctionnait "bon an mal an". Mais le Pôle emploi ... c'est autre chose, et pour ceux qui recherchent un emploi et pour ceux qui sont chargés de les aider à en trouver un.

On a l'impression qu'il est le plus performant dans une spécialité : la radiation des chômeurs.

Le médiateur, Benoît Genuini, avait épinglé les dysfonctionnements de ce Pôle. Et maintenant, il déclare forfait .... ni plus ni moins car il estime qu'il n'a "ni les moyens ni le soutien nécessaire à faire [son] travail".

Le secrétaire national FO, Sébastien Socias, quant à lui, dénonce "Pôle emploi est une machine kafkaïenne, résultant de la fusion bâclée de l'ANPE et des Assedic". Les 45.000 employés sont déboussolés et mal formés. Ils ne devraient avoir qu'un portefeuille de 60 demandeurs or ils en ont le double. Parfois, cela va jusqu'à 300.

Benoît Gauchard du Snu-FSU explique que pour sortir les demandeurs d'emploi des statistiques du chômage, les salariés du  Pôle ont des objectifs chiffrés et des primes.

Mr Nicolas Sarkozy peut bien aller faire le paon avec sa ministre Christine à l'antenne de Gonesse et annoncer une mesure ... une de plus. Il ferait bien de demander à ses chers ministres de travailler à l'amélioration de ce service et nous n'aurions peut-être plus besoin de rechercher des nouvelles allocations ou du moins le nombre de bénéficiaires serait peut être moindre ...

Pour terminer je veux seulement vous rapporter trois exemples cités dans le journal métro :

 

_ Angela reçoit un courrier la convoquant à un entretien téléphonique entre 8 h 30 et 9 h 15. Quand le téléphone sonne, elle est en train de signer un recommandé. Elle rappelle le 39.49. On ne peut lui passer son conseiller mais on lui indique qu'elle sera recontactée. Deux jours plus tard, elle reçoit un avis de radiation pour une durée de deux mois pour absence à convocation.

 

_ Gérard est licencié, à 58 ans. Il téléphone au fameux 39.49, en janvier 2009, pour connaître les formalités. On lui dit que sa demande est enregistrée informatiquement et qu'il va recevoir son dossier par la poste. Finalement, son indemnisation ne prendra effet que le 12 juin et encore il s'est déplacé en février, en mars pour tenter de faire avancer son dossier.

 

_ Guillaume, en janvier 2009, envoie un dossier de demande d'allocation spécifique de solidarité (ASS) pour une indemnisation durant une formation. Le dossier ne sera réceptionné officiellement qu'en juin. Il sera sans revenus de janvier à juin


Et la liste est longue .....


source : http://billetm2.canalblog.com/

 

Publié dans Société

Commenter cet article