Le conseil municipal de Bezons vote une motion sur la politique du logement en France

Publié le par E&R-Ile de France

 

19329066-jpeg_preview_large.jpg Mercredi soir le conseil municipal de Bezons a voté la motion « Ensemble, construisons une nouvelle politique du logement. » Les élus exigent « des mesures urgentes visant à garantir le droit au logement pour tous et partout », notamment « l’abrogation de la loi Boutin » et « l’arrêt des expulsions locatives. »

 

 

 

« Dans le Val d'Oise, il y a 35 000 demandes en instance pour 27 500 officiellement recensées. A Bezons, nous en avons plus de 1500 enregistrées ! Le droit au logement, est loin d'être devenu une réalité pour tous ! » Le ton de cette motion votée hier au conseil municipal est donné. Le maire de Bezons et ses élus dénoncent un Etat qui « remet gravement en cause les principes de solidarité du mouvement HLM » à travers la mise en œuvre de politiques publiques du logement comme « la loi de Mobilisation pour le Logement et la lutte contre l’Exclusion (dite loi Molle) », « l’abaissement des plafonds de ressources » ou encore « l’augmentation des surloyers »

Le maire de Bezons épingle les 26 communes qui ne respectent pas la loi SRU

Dans cette motion les élus bezonnais regrettent également de voir le budget en faveur du logement social en « baisse de 13 % ». « La ponction de la totalité de la collecte du 1 % logement pour financer la rénovation urbaine remet gravement en cause le financement du logement des salariés à l’horizon 2012 » poursuit le texte, alors que dans le même temps « le soutien à l’investissement spéculatif est privilégié. »

A travers cette motion, le maire communiste de Bezons, Dominique Lesparre, exige la mise en place de « réelles dispositions à l'encontre des maires des 26 communes du Val d'Oise qui ne respectent pas le seuil de 20 % de logement sociaux (réduction de leur DGF, obligation de 30 % de logements sociaux dans les programmes privés, réquisition des terrains). » Il attire également l’attention du préfet du Val d’Oise sur « la réalité de la situation de Bezons » et l’invite « à préserver l'essentiel des attributions aux familles Bezonnaises. »

 

 

source : http://vonews.fr/

Publié dans Société

Commenter cet article