L'animateur Arthur assigné devant les prud’hommes

Publié le par E&R-Ile de France

954887 93de3eaa-7283-11df-a34f-00151780182cUne femme de ménage de Gouvieux (Oise) accuse l’animateur de l’avoir fait travailler sans contrat ni fiches de paie à Luzarches. Son avocat a déposé plainte devant les prud’hommes.

«Avant, Arthur faisait partie de mes animateurs de télévision préférés. Mais je trouve son comportement inadmissible. » Françoise ne regardera plus jamais l’animateur de la même façon. Cette habitante de Gouvieux (Oise) l’accuse de l’avoir fait travailler durant quatre mois en temps que femme de ménage sans jamais la déclarer.

Elle lui reproche aussi de l’avoir licenciée sans motif réel et en violation de toutes les légales en matière de droit du travail. Elle a demandé à un creillois, Me Ali Hassani, de s’occuper de cette affaire.

 

 

« Ma cliente a été recrutée en tant qu’employée de maison pour s’occuper de la résidence d’Arthur, située à Luzarches, confie Me Hassani. Elle a pris ses fonctions le 30 décembre 2009. Depuis cette date, elle a régulièrement réclamé son contrat de travail et les bulletins de afférents. En vain. En revanche, elle a bien été payée pour son travail. Mais en espèces. Puis, du jour au lendemain, la personne qui l’avait recrutée a soudainement décidé de se passer de ses services. Le tout sans entretien préalable ni indemnité légale. Ma cliente a alors adressé une lettre avec accusé de réception à l’animateur. Mais, si le courrier a bien été réceptionné, preuve à l’appui, celui-ci n’a jamais été suivi de réponse. J’ai à mon tour adressé une lettre, avec accusé de réception, à Arthur. Là encore, le document a bien été réceptionné mais personne n’a daigné prendre contact avec moi. J’ai donc décidé d’assigner Arthur devant le conseil des prud’hommes de Montmorency afin d’obtenir réparation. »

 

Un préjudice estimé à 21 750 €

 

En tenant compte de toutes les indemnités légales, y compris celles dues au titre de licenciement abusif, Me Hassani demande 21 750 € pour sa cliente.

 

Dans l’entourage d’Arthur, on semble tomber des nues. « Nous n’avons jamais entendu parler de cette affaire, assure ainsi l’une de ses proches collaboratrices. Mais ce n’est vraiment pas dans les habitudes d’Arthur d’agir de la sorte. C’est quelqu’un qui respecte les lois et qui fait en sorte de ne rien avoir à se reprocher. Cette histoire me paraît pour le moins étrange… Et ses avocats ne sont pas au courant d’une éventuelle procédure. »

 

L’assignation de Me Hassani a été envoyée vendredi à Montmorency. Les avocats d’Arthur devront donc être informés rapidement de la démarche de leur confrère.

 

Source : leparisien.fr

 

Publié dans People

Commenter cet article