A la mosquée d'Argenteuil, Fillon reste ferme sur le voile

Publié le par E&R-Ile de France

 

A quelques jours du débat parlementaire sur le voile intégral, qui démarre le 6 juillet, François Fillon a inauguré lundi la mosquée Al Ihsan d'Argenteuil, une première pour un chef de . Le Premier ministre - qui n'était finalement pas accompagné par son ministre de l'Intérieur - s'est livré  à un éloge de l'islam de France, culte «de paix et de dialogue» mais est resté ferme sur le voile jugeant le port du niqab contre lequel son gouvernement s'apprête à légiférer, comme un «détournement du message religieux».

 

«Aujourd'hui les personnes de confession musulmane et leurs lieux de cultes sont encore trop souvent l'objet de discriminations et la cible d'agressions que nous ne pouvons tolérer. Oui, il y a en France des actes anti-musulmans», a-t-il poursuivi, promettant d'être «intraitable» contre ces actes.

 

Dans le même temps, il a estimé que «l'ennemi de la cohésion nationale» était «le repli clanique et le communautarisme», dont l'une des formes les plus dangereuses était «l'intégrisme religieux».

 

«En renvoyant une image sombre et sectaire, les personnes qui dissimulent leur visage au prétexte de leur foi sont, consciemment ou non, les opposantes à l'islam de France que vous avez contribué à construire», a enchaîné le Premier ministre, appelant les musulmans à se dresser contre «ce détournement du message religieux».

 

 

 

Leparisien.fr

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article