Remaniement : les masques tombent !

Publié le par E&R-Ile de France



Nous ne retiendrons que deux choses du remaniement ministériel annoncé ce soir sur le perron de l’Elysée, qui ont pour principal intérêt de faire tomber les masques d’un Système si volontiers menteur et manipulateur.







D’abord, la nomination de Pierre Lellouche au poste de secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes. Nous nous réjouissons de cette nomination, qui met plus que jamais au grand jour la réalité du projet européen : mettre en place une Europe ultralibérale alignée sur Washington, en détruisant pour cela les nations à même de définir un autre modèle.
Pierre Lellouche en effet est un ultralibéral, et surtout un ultra-atlantiste et un ultra sioniste, qui a toujours épousé les vues de la diplomatie américaine et ses guerres. Zélé défenseur de l’OTAN dont il a un temps présidé l’assemblée parlementaire, favorable à la guerre en Afghanistan, favorable à la guerre en Irak en 2003, violemment opposé à la position française de l’époque, et surtout favorable à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne !


Vous avez bien lu, Nicolas Sarkozy, soi-disant opposé à l’entrée de la Turquie dans l’Europe, vient de nommer ce soir un secrétaire d’Etat aux affaires européennes qui soutient précisément la position inverse, dans un moment critique où d’importants choix stratégiques devront être faits pour l’avenir.


Nous nous félicitons ensuite des nouveaux progrès de "l’ouverture", qui demeure bien évidemment une ouverture sur les étiquettes et non sur les idées.
Encore un peu plus qu’hier, le gouvernement est UMPS-MODEM, c’est à dire conforme à la réalité des clivages. C’est en cela qu’on doit se réjouir.


Avec l’arrivée de Frédéric Mitterrand et de Michel Mercier, trésorier du Modem, on s’éloigne un peu plus du mythe d’un clivage irréductible entre le PS, le Modem et l’UMP. Ces trois partis font partie du même camp idéologique, partageant sur la quasi-totalité des sujets les mêmes opinions. Il est donc très sain de les regrouper dans le même gouvernement. Ainsi, il sera plus dur demain de mentir aux Français en orchestrant une opposition entre trois partis complices de la politique menée depuis 25 ans. Les électeurs pourront un peu plus qu’hier comprendre que l’alternative véritable ne se situe pas dans ces partis libéraux, européistes et libre-échangistes, mais en dehors.


Un pro-Turquie aux affaires européennes et un nouveau pas vers la nécessaire constitution d’un parti unique du Système, UMPS MODEM, voilà qui fait tomber de nouveaux masques. De quoi satisfaire tous ceux qui, comme nous, se battent pour la réalité des clivages et la vérité des débats.
Bien involontairement, avec ce remaniement, Nicolas Sarkozy et le Système qu’il incarne ont aidé ce soir leurs véritables opposants.


Source : toutsaufsarkozy.com

Publié dans Politique

Commenter cet article