Annulation de la projection d'un film sur Dieudonné dans un cinéma parisien (Paris)

Publié le par E&R-Ile de France


La projection prévue mercredi d'un film sur l'humoriste controversé et "candidat antisioniste" aux européennes Dieudonné a été annulée d'un commun accord avec l'exploitant du cinéma parisien l'Entrepôt, a indiqué mercredi à l'AFP un des co-auteurs de ce documentaire.







"Avec Philippe Brizon (directeur de l'Entrepôt), nous avons décidé à l'amiable de renoncer à la projection de ce film", a dit Francesco Condemi, réalisateur dans le passé de documentaires sur la gauche libertaire.


Le film de Béatrice Pignède et Francesco Condemi est intitulé "Sans forme de politesse, regard sur la mouvance Dieudonné".

La projection devait se tenir en présence de Dieudonné et de son co-listier Alain Soral.


Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, avait fait connaître mardi sa "totale désapprobation" à l'égard de l'exploitant.

Laurent Fary, porte-parole du maire, avait indiqué que ce cinéma parisien du XIVème arrondissement "n'étant pas une salle municipale", la mairie n'avait pas la possibilité d'autoriser ou d'interdire le contenu de sa programmation.

"Mais dans la mesure ou l'Entrepôt reçoit une subvention de la ville, nous avons pris contact avec son exploitant et lui avons fait savoir le plus clairement du monde notre désapprobation totale dans l'hypothèse où ce film serait effectivement projeté", avait-il ajouté.


Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, a dénoncé mardi dans un communiqué "les provocations antisémites de Dieudonné" cinq jours avant les élections européennes.


Le porte-parole de Dieudonné, Marc George, a estimé que l'opposition à la projection du documentaire montre une nouvelle fois la "soumission" du pouvoir, que ce soit le PS à Paris ou le gouvernement, au "sionisme". "Ces gens-là appellent en fait ouvertement à voter Dieudonné puisqu'ils font la démonstration qu'ils sont soumis au lobby sioniste en France", a-t-il dit.

La liste de Dieudonné est accusée d'être antisémite, ce dont elle se défend.


Source : google.com

Publié dans Libertés

Commenter cet article