Pourquoi une Liste Antisioniste ?

Publié le par E&R-Ile de France


Pour le 'Français moyen', la question du Sionisme est liée au Moyen Orient, plus précisément au conflit qui oppose Israël aux Palestiniens dont il a volé les terres. Tout récemment, l'Etat sioniste s'est attiré la réprobation de la communauté internationale par son intervention armée et par les massacres de civils dans le territoire de Gaza.



 

Mais un drame de l'actualité en chasse un autre et le 'Français moyen' a assez à faire avec la Crise qui l'accable et le menace jusque dans son existence. Et d'ailleurs, l'Histoire n'est-elle point faite de drames et de génocides? La 'Superpuissance' universellement reconnue comme le modèle de démocratie et de progrès humain a bien, il y a un siècle et demi, exterminé toute une race, éradiqué toute une civilisation, parqué les rares survivants de ce génocide dans des 'réserves'; elle a bien construit son économie sur l'esclavage des 'nègres', vendus sur le marché comme de simples 'machines agricoles'; elle a, à Hiroshima, délibérément brûlé vifs 125.000 vieillards, femmes et enfants, laissant des centaines de milliers de victimes atrocement mutilées; elle a, enfin, offciellement rétabli à Guantanamo la séquestration arbitraire et la torture.

Ceci n'a pas empêché M. Sarkozy de fraterniser avec M. Bush ni les USA de continuer de siéger à l'ONU, ni des centaines de millions de benêts de par le monde de continuer à afficher leurs admiration béate pour le suprême défenseur du 'monde libre' et civilisé.

 

On voit donc mal pourquoi les atrocités commises au Moyen Orient devraient plus que cela passionner le 'Français moyen' au point de lui faire oublier ses propres problèmes, son propre drame. A moins que celui-ci ne soit, justement, lié à celui de la Palestine. Est-ce le cas? Y a-t-il notamment un lien entre le Sionisme et la Crise?

 

La Crise n'a pas commencé en 2009. Ce qu'on désigne aujourd'hui par la 'Crise' n'est que l'accélération finale d'un processus de chute économique et sociale déclenché en novembre 1973 par la 'Crise du Pétrole' faisant suite à la guerre israélo-arabe. Les pays arabes producteurs de pétrole ont en effet déclenché cette crise en rétorsion suite à l'alignement des pays d'Europe sur la politique américano-sioniste. Autrement dit, la crise économique et sociale qui secoue aujourd'hui et depuis 36 ans nos pays d'Europe est la conséquence directe du parti alors pris par leurs dirigeants en faveur d'Israël, contre les pays arabes.

 

On demande donc aujourd'hui au 'Français moyen' de 'payer les pots cassés' par ses dirigeants qui depuis 36 ans lui ont fait croire qu'il avait une obligation morale à soutenir Israël, lui présentant ses crimes et exactions comme de simples bavures et 'détails de l'Histoire', lui présentant aussi une terrible note à payer : la Crise.

 

Bien sûr, le 'Français moyen' cherchera en vain du regard, dans les bureaux de l'ANPE ou de la CAF, dans les tentes plantées sur les quais de la Seine, les mauvais bergers qui l'ont mis dans cette situation. De la 'Gauche-caviar' à la Droite néo-libérale, tous ces braves gens qui ont en commun leur alignement sur l'Axe Washington-Israël, se sont assurés sur le dos du 'Français moyen' de confortables coussins financiers, continuent à mener la vie de château et à se donner des réceptions princières.

 

Demain, c'est toi, lecteur de cet article, ou tes enfants qui risqueront le chômage, la précarité et la misère. Défends-toi! Prends le mal à la racine en votant pour la Liste Anti Sioniste !

 

Chômeurs et SDF de France, victimes des bombes israéliennes de Gaza, un seul et même combat !   


Jean Louis pour E&R

Publié dans Politique

Commenter cet article