Sarkoclash : l’Elysée souhaite l’interdiction des listes Dieudonné mais recevra officiellement l’homme qui veut « noyer les Arabes dans la Mer Morte »…

Publié le par E&R-Ile de France


« Est-ce qu’on peut se présenter aux élections avec un programme ouvertement antisémite ? », s’est interrogé dimanche le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant sur Radio J – une radio communautariste juive – à propos des listes que l’humoriste Dieudonné entend présenter aux prochaines élections européennes. Pour M. Guéant, ces listes constitue une « initiative absolument scandaleuse » puisque « Dieudonné est antisémite tout le temps » « Les pouvoirs publics sont en train de voir si ces initiatives tombent sous le coup de la loi », a assuré M. Guéant, ajoutant toutefois qu’il n’était « pas sûr que nous parvenions à les interdire »



Xavier Bertrand, patron du parti présidentiel UMP, s’exprimant sur une radio d’Etat, a lui aussi plaidé pour une interdiction des listes Dieudonné, jugeant que « les listes dont le seul moteur est la haine n’ont rien à faire dans le débat démocratique ». Marielle de Sarnez, candidate MoDem aux européennes, a également considéré qu’il est « absolument normal que ça tombe sous le coup de la loi ».

Sans se prononcer sur le fond, le porte-parole du Parti socialiste Benoît Hamon s’est contenté de voir dans les propos de M. Guéant un possible « coup électoral ». « A quoi joue l’Elysée et à quoi joue M. Guéant ? s’est interrogé M. Hamon sur une radio commerciale. A quoi cela sert-il et quels sont les calculs derrière cela ? Pourquoi ce coup de pub ? »


Le principal concerné, Dieudonné M’Bala M’Bala, est pour sa part serein : « Je pense que c’est absolument impossible d’interdire une liste, il faudrait faire voter une loi et les délais sont extrêmement courts » a-t-il déclaré sur une agence d’Etat. Evoquant un « effet d’annonce politique », il a assuré : « nous irons jusqu’au bout de cette démarche ». « Nous serons la seule liste antisioniste, la seule liste à s’opposer de manière frontale à ce lobby sioniste extrêmement puissant dont M. Guéant se fait l’écho aujourd’hui en bon petit soldat », a-t-il ajouté.


Même argumentaire du côté d’Alain Soral, ancien membre du comité central du Front national, président de l’association Égalité et Réconciliation et probable colistier de Dieudonné. « C’est scandaleux. Ce qu’il a dit, là où il l’a dit, sur une radio communautaire, signifie que l’Etat se soumet aux ordres du lobby sioniste en France » a estimé l’essayiste ajoutant que ces propos étaient « assez obscènes quelques mois après les événements de Gaza ».

Ironie du calendrier, la polémique intervient alors même que le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman – qui avait déclaré vouloir « noyer les Arabes israéliens dans la Mer Morte » et envisagé la possibilité d’une bombe atomique sur Gaza – doit être reçu mardi à l’Elysée…


Source : novopress.info

Publié dans Politique

Commenter cet article