La préfecture de l’Oise veut détruire les Petits Chanteurs à la Croix de Bois

Publié le par E&R-Ile de France



Après le repos dominical, l’Etat Sarkozyste s’attaque à l’idée de bénévolat

Est-ce parce que leur nom fait référence à une croix ou parce que des fonctionnaires soviétoïdes ont la haine du bénévolat?








Une nouvelle restriction des libertés


Toujours est-il que la préfecture de l’Oise s’est lancée dans une croisade contre les Petits Chanteurs à la Croix de Bois. Motif: il faudrait payer les chanteurs qui se produisent sur scène.

En clair, pour le Préfet, toute idée de bénévolat doit être bannie de cette société mercantile. Nul doute que Sarkozy sera content de son représentant départemental. Cette chasse absurde à l’action culturelle gratuite coïncide d’ailleurs parfaitement avec le projet de suppression du repos dominical.


Mercredi soir, les quatre-vingt-six Petits Chanteurs à la Croix de Bois ont manifesté devant l’église de Saint-Vincent-de-Paul, à Paris, où ils devaient chanter au profit des jeunes en difficulté.


Source : altermedia.info

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article