Samir Geagea : Assassin de chrétiens, agent du Mossad et ami de Romain Marie

Publié le par E&R-Ile de France


L’écrivain et journaliste français Richard Labévière s’apprête à publier un ouvrage traitant d’un épisode tragique de l’histoire du pays du Cèdre : l’assassinat de l’ancien député et ministre chrétien Antoine Frangieh, dit « Tony », le 13 juin 1978. L’ouvrage révèle le rôle décisif du Mossad, le service secret du ministère israélien des Affaires étrangères, dans ce meurtre.







L’auteur, qui est par ailleurs rédacteur en chef de la revue de l’Institut des hautes études de la Défense nationale, a recoupé des sources israéliennes de haut niveau, qu’il a rencontré en Suisse, et des sources françaises liées aux services secrets extérieurs.


Selon les informations du Réseau Voltaire, Richard Labévière est arrivé à la conclusion qu’en préparant cette opération, Israël s’était fixé quatre objectifs stratégiques : l’élimination d’un de ses adversaires chrétiens les plus déterminés ; se déployer militairement dans le Nord du Liban, qu’il contrôlait déjà indirectement au plan sécuritaire ; semer la zizanie dans le camp chrétien afin d’y trouver plus facilement des alliés ; affaiblir les chrétiens alliés à la Syrie.


Le Mossad aurait confié l’opération au parti libanais les « phalanges » de Bachir Gemayel. Des psychologues israéliens auraient fait passer des tests de personnalité à divers hommes de main et auraient choisi parmi eux le profil idéal pour remplir cette mission : Samir Geagea (photo).


Rappelons que Samir Geagea a été de tout temps soutenu dans les milieux nationaux par le zouave pontifical Romain Marie alias Bernard Antony, actuel dirigeant du Parti de la France (israélienne ?) qui déclarait en 2003 : “Quant à Chrétienté-Solidarité, plus que jamais j’en positionne l’action pour le soutien à la résistance libanaise dont le chef légendaire, mon ami Samir Geagea en est à sa neuvième année de prison”.


Source : voxnr.com

Publié dans Histoire

Commenter cet article