Paris : La dernière du Pasteur maraudeur (Paris-75)

Publié le par E&R-Ile de France


Terrible maraude…

La pluie tombant sur la ville lumière lui donne un aspect triste et monotone. Après avoir trouvé, pendant une éclaircie, un groupe de sympathiques sans-logis, au carrefour du jardin des plantes , nous leur distribuons une palanquée de couvertures et blousons.





Nous remontons vers la place d’Italie, en nous engageant dans le boulevard Blanqui. La pluie se met à redoubler, ce sont des seaux qui se déversent sur la capitale, et c’est alors Nicolas qui, avant d’arriver à Denfert Rocherau, verra le premier cette personne à l’angle d’un bâtiment. Elle dort sous des tonnes de matériel, allongée sur une couverture de survie, vraisemblablement donnée par une association, ses jambes ne sont pas abritées de la pluie, alors s’instaure un dialogue :

nous: Madame, vous ne pouvez pas rester là
elle: non je ne veux pas partir
nous: voulez-vous que nous appelions le 115
elle: non
nous: voici des couvertures et vêtements
elle: Oh! merci, merci, comme vous êtes gentils


Nous l’avons laissé après lui avoir donnée un bol de soupe, la rage au cœur Oscar s’écrie « comment peut on vivre ainsi à Paris ! »



Source : nationspresse.info

Publié dans Social

Commenter cet article