Obama le grand voyageur

Publié le par E&R-Ile de France


Barack Hussein Obama (BHO) n'en finit pas de traîner comme un boulet la question de ses qualités juridiques à devenir président des Etats-Unis. Des esprits chagrins réclament une et mille fois qu'il rende public son extrait de naissance original pour enfin en avoir le cœur net, est-il né aux Etats-Unis ou pas ?







Même si la polémique reste confidentielle, confinée dans les blogs politiques et les sites archi-conservateurs, elle demeure vivace et ici ou là des procédures judiciaires maintiennent la pression sur l'exécutif. Les journalistes connus n'en parlent pas devant les micros et les caméras où n'écrivent pas sur cette question dans les colonnes des quotidiens, mais ils suivent de près cette affaire juste au cas où.

Dans un intéressant article mis en ligne par le site Family security matters,  Paul Hollrah aborde la question par un angle inusité. Il ne s'intéresse pas vraiment de savoir si le président est né au Kenya, à Hawaï ou sur la planète Mars.

Paul Hollrah avance que pour en avoir le cœur net, il suffit d'interroger BHO sur les circonstances de voyage qu'il a fait en Indonésie et au Pakistan en 1981. On ne trouve pas de mention de ce voyage dans son récit autobiographique. En revanche, il le mentionne dans une réunion électorale à San Francisco en avril 2008 afin de prouver qu'il est un candidat avec une réelle connaissance du monde extérieur.

Interrogé, son porte-parole Bill Burton a confirmé que BHO s'est bien rendu au Pakistan en rentrant d'un voyage en Indonésie en 1981 en compagnie d'un ami pakistanais, Wahid Hamid. Selon le porte-parole, BHP a séjourné à Karachi dans la maison d'un autre ami pakistanais, Mohammed Hasan Chandoo. Obama n'a plus jamais mentionné ce voyage par la suite.

La question que pose Paul Hollrath est d'une simplicité biblique : quel passeport le jeune BHO a-t-il utilisé pour voyager ? 

Trois possibilités :

1) Un passeport britannique, ce qui prouverait sa naissance au Kenya en 1961.

2) Un passeport américain, comme celui utilisé par sa mère lors de leur premier voyage en Indonésir en 1967.

3) Un passeport indonésien, délivré à la suite de son adoption par le second époux de sa mère.

Pour son voyage en Indonésie, il a parfaitement pu utiliser un passeport américain, alors, où est le loup ? Pourquoi cette insistance de Paul Hollrath ?

Tout le monde semble avoir oublié qu'en 1981 les citoyens américains ne peuvent pas se rendre au Pakistan. Comment BHO a-t-il donc fait pour entrer dans ce pays ?

Pour Paul Hollrath, BOH a pu séjourner en toute légalité au Pakistan parce qu'il avait en poche soit un passeport britannique soit un passeport indonésien. Dans les deux cas il ne remplit pas les conditions requises pour devenir président des Etats-Unis même s'il est aujourd'hui un citoyen américain en bonne et due forme.



Source : aventuresdelhistoire.blogspot.com

Publié dans Politique

Commenter cet article