Bienvenue chez les Ch’tis : ce n’est pas le cas pour Dieudonné

Publié le par E&R-Ile de France


Une conférence de l’humoriste Dieudonné prévue le 24 mars à Villeneuve d’Ascq (Nord) vient d’être annulée, la direction de l’hôtel Ascotel où elle devait se dérouler craignant des « risques de troubles à l’ordre public et à l’intégrité des locaux, du personnel et des clients ». Cette annulation s’ajoute à celles du Casino de Dunkerque (Nord) et du groupe Novotel, à Belfort (Territoire de Belfort) et Besançon (Doubs ) intervenues ces derniers jours.







Le directeur de l’hôtel Christophe Sarzi, qui a dénoncé le contrat passé avec les Productions de la Plume organisatrices de l’événement, affirme en outre avoir ignoré l’identité de son client, sous-entendant par là-même que s’il l’avait connue il ne lui aurait pas loué la salle. L’affaire pourrait prendre une tournure judiciaire, la société de production qui a loué l’amphithéâtre de l’hôtel réclamant que le contrat soit honoré.


Mais M. Sarzi peut compter dans cette affaire sur un allié de poids : le maire divers gauche de Villeneuve d’Ascq Gérard Caudron (photo) a en effet déclaré : « A titre personnel, le citoyen Gérard Caudron et les élus de Villeneuve d’Ascq ont le plus profond mépris pour les méthodes et les discours de ce personnage [Dieudonné].

S’il fait son spectacle dehors, il y a trouble à l’ordre public et je ferai le nécessaire en tant qu’élu. Et s’il y a manifestation d’opposants, j’y serai
». Une situation pour le moins paradoxale puisque le « citoyen » Caudron va contribuer à générer un trouble à l’ordre public que le maire Caudron, premier officier de police judiciaire de la commune, a le devoir de prévenir. Et une attitude de pompier pyromane qui traduit chez l’élu une conception non moins paradoxale de la démocratie…



Source : novopress.info

Publié dans Libertés

Commenter cet article