Européennes : Dieudonné probable candidat en Ile-de-France

Publié le par E&R-Ile de France


Est-ce le prochain coup d’éclat de Dieudonné ? L’ancien compère d’Elie Semoun souhaite s’engager dans la prochaine bataille des élections européennes du 7 juin sous sa propre étiquette. Dieudonné M’bala M’bala envisage très sérieusement de mener une liste en Ile-de-France. Condamné pour des propos antisémites sur la mémoire de la Shoah, le comédien très controversé pourrait tenir au début de la semaine prochaine une conférence de presse pour officialiser sa candidature.






Contacté par téléphone, il confirme que « l’élaboration de cette liste est en réflexion ». Il explique : « Je participe à des groupes de réflexion, donc j’écoute et je partage des idées. Les personnes impliquées auront une réponse ces prochains jours. »

« Anticommunautaires et antisionistes »

« Il devrait s’agir d’une liste politique mais également humoriste, précise un de ses proches. Beaucoup de gens qui gravitent autour de Dieudonné et des associations qui militent n’attendent que cela. » Selon un autre proche, le discours et le contenu idéologique seraient principalement « anticommunautaires et antisionistes ».


Sur sa liste pourraient figurer des militants d’associations propalestiniennes mais également un ancien cadre du Front national, Alain Soral. Cet écrivain-polémiste, ancienne plume de Jean-Marie Le Pen et ami proche de  Dieudonné, serait d’autant plus intéressé qu’il vient de claquer la porte du Front national, n’appréciant pas que la direction du parti d’extrême droite choisisse Jean-Michel Dubois, vice-trésorier du FN, pour mener sa liste en Ile-de-France.


Dieudonné s’est déjà engagé sur le terrain électoral : aux européennes de 2004, il s’était présenté sous la bannière d’Europalestine. Son premier engagement remonte à 1997, lors des élections législatives à Dreux. A l’époque, il s’était opposé… au Front national représenté par Marie-France Stirbois. Depuis, l’humoriste s’est rapproché de Jean-Marie Le Pen, qui est le parrain de sa fille Plume.




Source : leparisien.fr 

Publié dans Politique

Commenter cet article