Les bandes sèment de nouveau la terreur Gare du Nord (Paris-75)

Publié le par E&R-Ile de France




Cela fait maintenant plusieurs années  que les Franciliens constatent que la capitale n’est plus à l’abri de la
violence des bandes, un phénomène analysé par des études récurrentes émanant du ministère de l’Intérieur.

 






Une prise de conscience qui s’est accélérée avec l’émeute générée par des affrontements entre bandes en pleine gare du Nord en mars 2007. Samedi soir, aux abords de cette même gare, trois « jeunes » banlieusards ont été agressés en sortant d’un salon de coiffure « afro » par une vingtaine d’individus appartenant à une bande rivale. Ils ont alors fait appel à des renforts, la tristement célèbre bande de la Défense, surnommée « Def-Mafia”.

 

Les deux « clans » se sont retrouvés Gare du Nord pour une bagarre générale dans laquelle a été impliquée une cinquantaine de « jeunes » selon la police. Bagarre qui s’est poursuivie pour certains d’entre eux métro Poissonnière.

 

Les forces de l’ordre ont fait état d’au moins quatre blessés. Un de ces « jeunes » a été hospitalisé en Seine-Saint-Denis, frappé dans le dos à l’arme blanche. En tout, 19 de ces voyous ont été arrêtées et placées en garde à vue. Six d’entre eux ont été déférés lundi devant la justice en vue de leur mise en examen pour « violences volontaires avec armes dans un transport en commun » et « attroupement armé ».

 

Une chose est d’ores et déjà certaine : faute d’appliquer les solutions du FN pour lutter contre l’insécurité, la situation ne fera qu’empirer.


Source : FN 93

Publié dans Société

Commenter cet article