Nicolas Sarkozy visé à son tour par des menaces de mort

Publié le par E&R-Ile de France




Des lettres de menaces de mort, accompagnées chacune d'une balle de 9 mm, ont été adressées par un ou des inconnus à plusieurs ministres et des personnalités de droite, comme Alain Juppé.









La ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a également reçu il y a quelques jours une lettre de menaces de mort accompagnée d'un balle de 9mm, a-t-on appris mardi auprès du ministère. Le parquet avait annoncé un peu plus tôt, en milieu d'après-midi, que le président Nicolas Sarkozy avait reçu la même menace. La lettre a été postée en fin de semaine dernière par un ou des inconnus.

Ces annonces surviennent alors qu'on a appris de source officielle que des lettres de menaces et des balles ont été envoyées à la ministre de la Justice, Rachida Dati, et à sa collègue de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie. Guillaume Didier, porte-parole du ministère de la Justice, a confirmé qu'une "lettre-type a été reçue". La justice "a été saisie", a-t-il ajouté sans autre commentaire.


"Vous croyez disposer de nos vies..."


Les menaces se multiplient donc contre des responsables politiques de l'UMP. Le message est chaque fois comparable. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a ainsi reçu lundi matin une "lettre circulaire" qui comptait une vingtaine de lignes, selon le quotidien Sud Ouest. Le texte contiendrait des termes provocateurs comme : "Vous croyez disposer de nos vies et bien non, c'est nous qui disposons de la vôtre et de celles de vos familles et amis." La lettre citerait également le président Nicolas Sarkozy.
Les menaces ont été confirmées par le service de presse d'Alain Juppé.



Une enquête est ouverte


La section antiterroriste de la brigade criminelle de Paris a été saisie de l'enquête en région parisienne, a-t-on indiqué de source policière.
La semaine dernière, Jacques Blanc, sénateur, conseiller régional UMP et maire de La Canourgue (Lozère), avait reçu une lettre semblable, également accompagnée d'une balle de calibre 9mm, tout comme, le 9 février, Raymond Couderc, sénateur-maire UMP de Béziers (Hérault). Nicolas Sarkozy était également nommé dans ce courrier. (Avec AP)



Source : tempsreel.nouvelobs.com

Publié dans Politique

Commenter cet article