Manifestation de soutien à la grève générale en Guadeloupe et en Martinique (Paris-75)

Publié le par E&R-Ile de France

Au vingt-sixième jour de grève générale en Guadeloupe, le gouvernement cherche-t-il à jouer la montre et le pourrissement ?

Personne ne peut accepter que le secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, M. Yves Jego, puisse prétendre ne pas pouvoir répondre aux revendications.




Depuis 26 jours, le collectif Lyiannaj Kont Pwofitasyon (LKP) et les 49 organisations qui le composent, en particulier les organisations syndicales, demandent une réponse sur 133 revendications - notamment les 200 euros d’augmentation du SMIC - formulées par les travailleurs et la population laborieuse de Guadeloupe. Revendications qui rejoignent celles des travailleurs et de la population laborieuse en Martinique, en Guyane et à la Réunion, et celles de tous les travailleurs en France face à la crise en aux vagues de licenciements.


C’est la responsabilité du gouvernement et du président de la République de répondre positivement aux 133 revendications de la plate-forme de LKP. Assez de manœuvres dilatoires.


Pour sa part, le POI réaffirme, comme il n’a cessé de le faire depuis le 20 janvier, son total soutien à cette plate-forme et à la grève générale, dans le respect du collectif LKP et de ses 49 organisations.


Informé de la décision prise par différentes organisations politiques en France de convoquer une :


Manifestation de soutien à la grève générale

en Guadeloupe et en Martinique et aux revendications des populations

LUNDI 16 FEVRIER à 18 heures

PLACE CLICHY -PARIS


le POI sera présent sur les mots d’ordre suivant : Satisfaction des revendications ! Et, en particulier, de celle sur laquelle le patronat refuse toute avancée : 200 euros d’augmentation du SMIC ! Pas une minute à perdre, le gouvernement doit reprendre immédiatement les négociations !


C’est la responsabilité du mouvement ouvrier d’apporter tout son soutien aux travailleurs en lutte et, avec toute la classe ouvrière de ce pays, de ne pas laisser isoler les travailleurs en grève générale en Guadeloupe et en Martinique !

Les secrétaires nationaux du POI Claude Jenet, Gérard Schivardi, Jean Markun, Daniel Gluckstein


Source : parti-ouvrier-independant.com

 

Publié dans Evénement

Commenter cet article