Vélib’/Vélocité : boboïsation des grandes agglomérations

Publié le par E&R-Ile de France




Le succès de Vélocité est-il comparable à celui des Vélib’ de Paris ?

Une étude récente montre que sur les 20.000 vélos parisiens, 7.800 ont disparu et 11.600 ont été vandalisés et que JC Decaux effectue 1.500 réparations par jour. Alors, imaginez que cette activité s’arrête pendant 10 jours, il n’y aurait plus aucun vélo en état de circuler à Paris…








Le directeur de JC Decaux déclare même “que l’ampleur du vandalisme n’était pas prévisible… elle est telle, qu’une entreprise privée ne peut pas l’assumer toute seule, d’autant qu’il s’agit également d’une problématique d’ordre public. Si nous voulons que le dispositif soit pérenne, il faut revoir son modèle économique.”


Alors, il serait intéressant d’avoir ces chiffres également sur la ville de Mulhouse. Car on voit beaucoup circuler les remorques de Vélocité dans notre ville. Mais alors peut être aurons-nous droit comme à Paris à une petite campagne de pub et d’information anti-vandalisme ?


L’idée du vélo particulier que j’ai proposé dans le dernier “Petit Mulhousien” aurait donc bien été le meilleur système pour promouvoir le vélo, surtout que lorsqu’il vous appartient vous y accordez toujours plus d’attention… et nous n’aurions pas de problèmes de vandalisme la nuit sur ce type de matériel.




Source : nationspresse.info

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article