[E&R] Manif du 24/01 : " Petits anars..."

Publié le par E&R-Ile de France


Que peut-on penser du spectacle lamentable de ce samedi?
L’hystérie anti-nationaliste de certains militants de la mouvance anarchiste, voir d’extrême gauche, leur aurait-elle fait perdre la raison?







Sachant notre présence annoncée samedi 24 janvier aux côtés de l’association Zahra et de divers autres mouvements pro palestiniens, un groupe d’individus arborant des brassards jaunes et des autocollants de la CNT, a pris violemment à partie des militants pro palestiniens. Dans la cohue, quelques femmes et des personnes âgées ont même reçu des coups.


Les anarcho-syndicalistes se sont donc livrés à des ratonades sous prétexte que des patriotes français pouvaient se trouver dans le lot. Et tout ceci à l’abri de la sacro sainte lutte antifasciste, lutte qui visiblement autorise tous les pires amalgames.

Car ces agités du bocal libertaires ont décrété, pour ne pas avoir à réfléchir et donc à produire de la pensée, que tout mouvement patriotique et nationaliste était automatiquement raciste, fasciste et de droite. Cette grille de lecture simpliste et manichéenne facilite bien les choses et n’appelle comme seule réflexion que l’activation de réflexes stéréotypés de type pavloviens, mécanique très utile pour la préservation de neurones.


Or, quelle ne fut pas leur surprise samedi de ce retrouver face à face avec des magrébins arborant fièrement le drapeau français et scandant des slogans antisionistes et pro palestiniens.

Et oui, petits anars ! Etre un patriote français, antisioniste, anticapitaliste et anti-mondialiste, n’est pas une affaire de couleur de peau ou d’origine ethnique.


Ce n’est plus une lutte antifasciste que vous avez de retard mais plutôt une collaboration d’avance avec ce nouveau fascisme que vous êtes définitivement incapable de cerner. Ce fascisme qui utilise le grand capitale et le cosmopolitisme comme moyen, afin d’arriver au but ultime du mondialisme et dont l’avatar sioniste en est le moteur. Ce fascisme dont vous venez grossir les rangs des cohortes de phalanges bien utiles dès qu’il est question de détruire toute forme de résistance patriotique.

Ah ! Ils doivent bien rigoler les ploutocrates mondialistes et autres sionistes, de vous voir faire le boulot à leur place. Décidément les collabos sont partout.


Etre un résistant en 2009, ce n’est vraiment pas une sinécure. Mais c’est justement parce qu’il faut beaucoup de courage et faire preuve d’une grande liberté de pensée dans les rangs de la résistance patriotique, que j’y ai définitivement choisi mes camarades de lutte et j’en suis fier.



 
Jean-Marie pour E&R.

Publié dans Evénement

Commenter cet article