Favoritisme : ouverture du procès d’Aeschlimann (Asnières-sur-Seine-92)

Publié le par E&R-Ile de France



Le député UMP et ancien maire (1999-2008) d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Manuel Aeschlimann, comparaît avec son prédécesseur Frantz Taittinger pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public en 1998.






Manuel Aeschlimann, premier adjoint du maire à l’époque des faits, est accusé d’avoir imposé l’organisation d’un festival folklorique dans sa ville en 1998 sans passer par un appel d’offres à la société CDA Production, gérée par une de ses connaissances, Dominique Carbonnier, aujourd’hui poursuivi pour recel. L’opération de subvention se déroulait via une association paramunicipale gérée par la fille du successeur de Nicolas Sarkozy à la mairie de Neuilly.


La trésorerie municipale d’Asnières avait refusé de payer la facture, puis le préfet des Hauts-de-Seine avait rejeté le contrat pour non-conformité au code des marchés publics.



Source : altermedia.info

Publié dans Politique

Commenter cet article