Le gouvernement Sarkozy a décidé la destruction de nos paysages

Publié le par E&R-Ile de France


Les paysages français suspendus à un mot

En décidant de doter chaque ville et village de France de sa mosquée souvent avec son minaret, Nicolas Sarkozy a montré que la destruction de nos paysages n’était pas susceptible d’arrêter sa folle détermination d’adapter la France à la mondialisation.

Un nouveau projet de loi en cours de discussion au parlement va aggraver le processus.






Selon l’article L642-3 du code du patrimoine actuellement en vigueur:

“Les travaux de construction, de démolition, de déboisement, de transformation et de modification de l’aspect des immeubles compris dans le périmètre de la zone de protection… (Zppaup) sont accordés après avis conforme de l’ABF [architecte des bâtiments de France].”


Le nouveau texte en discussion, au nom de la suppression des obstacles administratifs à la construction, prévoit de faire disparaître l’adjectif « conforme » pour transformer l’avis impératif des Bâtiments de France par un avis facultatif.

Avec cette modification faussement anodine, toutes les pollutions architecturales, toutes les ruptures urbanistiques même les plus criminelles, toutes les dérives absurdes du cosmopolitisme bâtisseur deviendront possibles aux abords des zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (Zppaup) .


Une tour Montparnasse sur le Mont Saint Michel….

Voilà qui, à l’instar de l’exposition dégénérée de ce c… de Koons dans le Château de Versailles, va ravir les élites mondialistes et identophobes.



Source : altermedia.info

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article