[E&R] Manifestation du 24 - Le compte rendu d'E&R (Paris-75)

Publié le par E&R-Ile de France



Egalité et Réconciliation participait le samedi 24 janvier 2009 à la manifestation de soutien au peuple palestinien. 

En voici la vidéo, le compte rendu et la déclaration d'Alain Soral.










Égalité et réconciliation était bien présent au rendez-vous donné samedi 24 à 14 heures à Denfert Rochereau, afin d’affirmer le soutien des patriotes Français au peuple Palestinien. Environ 150 militants d’ER, renforcés par des nationalistes de diverses sensibilités se sont retrouvés à l’heure dite, à proximité de nos camarades du centre Zahra, avec lesquels nous avions prévu de défiler.


Pourtant, tout a été tenté par les habituels complices du pouvoir pour empêcher cette présence. Dans un secteur totalement quadrillé par la police, ce fut tout d’abord le SO d’ER qui fut retardé par de multiples fouilles et contrôles des CRS qui ont retardé son arrivée sur les lieux. Pendant ce temps, les néo-sionistes de la CNT attaquaient le cortège de Zarah, pourtant composé de nombreuses femmes, avant d’être mis en déroute par les militants du centre, impeccables de sang froid.

Les forces de l’ordre, intervenant comme il se doit après la bataille ont alors prétexté de l’existence de deux demandes d’autorisation de manifester distinctes pour isoler notre délégation, en nous ordonnant de nous situer à 250 mètres du cortège principales.

Pendant ce temps, les agents sionistes de la CNT utilisaient leurs sono pour manipuler –comme d’habitude- des jeunes de banlieue, en désignant notre cortège comme étant celui de pro-sionistes venus faire de la provocation.

Comme des échauffourées éclataient et que nos camarades distribuaient quelques bourre-pifs aux agités, les CRS, qui avaient laissé passer les agresseurs, en ont profité pour créer un cordon empêchant une partie de notre groupe de suivre le cortège principal.

Après qu’Alain Soral eut fait une déclaration (voir vidéo) expliquant le sens de notre présence, une partie de nos camarades ralliait le cortège, tandis qu’une autre moitié fut bloquée à Denfert Rochereau jusqu’à la fin de la manifestation.

Nos camarades présents dans le défilé ont alors pu prendre langue avec divers groupe présents dans le cortège et leur expliquer le véritable sens des violences du départ ainsi que le pourquoi de notre présence. Apprenant que les néo-sionistes de la CNT avaient manipulé quelques jeunes en nous faisant passer pour des membres du Bétar, certains manifestants ont aidé nos militants à punir comme il se doit les agents concernés. Certains vont se souvenir longtemps de la manifestation.

Il ressort des différents contacts pris dans le cortège qu’en dehors des gauchistes en cheville avec le pouvoir et la police (CNT, LCR, PC,…) l’immense majorité des manifestants voit d’un bon oeil la présence de patriotes anti-sionistes à leur cotés.

Ce sera une des priorités d’ER que de prendre langue avec ces groupes avant nos prochaines opérations : le jour viendra où, les agents du système ayant été démasqués, ils se feront sortir des manifestations par ceux-là même qu’ils ont si longtemps trompés et manipulés.

Même si la route est encore longue, ER a tenu promesse en étant présente dans cette manifestation où nous avons noués des contacts prometteurs. Ni notre Président, ni notre Secrétaire Général (contrairement à ce qu’affirment les flics de Réflex), ni nos militants n’ont reculé devant les gauchistes néo-sionistes soutenus par le pouvoir.

Nous promettons à ces traîtres d’autres rendez-vous, car dorénavant, les patriotes seront présents sur les terrains sociaux ou politiques sans tenir compte de leurs oukases. En tirant les enseignements de chacune de nos actions, nous mettrons bientôt fin à leur monopole.

Nous remercions évidemment l’ensemble des militants qui ont participé à cette a cette opération qui fera date ainsi que les organisations qui s’y sont associées (RED, Zarah, PSF, Les Nôtres-Voxnr), dont l’attitude a été irréprochable.



Egalité et Réconciliation

Publié dans Evénement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article