Incinération obligatoire des médicaments non utilisés : « Un gigantesque scandale ! » pour le Docteur Jean Pierre Dickès

Publié le par E&R-Ile de France


Le programme Cyclamed permettait en effet depuis 1993 de ramener les médicaments non utilisés en pharmacie, afin qu’ils puissent être détruits dans des conditions de sécurité satisfaisantes, mais aussi redistribués à des associations humanitaires, à condition d’être intacts et non périmés.




Désormais tous ces médicaments seront obligatoirement incinérés et ne pourront donc plus être utilisés à des fins humanitaires par des associations caritatives ou les ONG, dont pourtant ils repentaient la principale voir parfois la seule source d’approvisionnement.

Raisons invoquées par les pouvoirs publics : les difficultés de gestion des médicaments envoyés à l’aide internationale, parfois inadaptés ou alimentant des trafics, mais aussi les pratiques douteuses de quelques pharmaciens français, qui revendaient des médicaments récupérés à un prix inférieur. Il semble surtout que l’industrie pharmaceutique ait pesé de tout son poids pour mettre fin à ce qui constituait pour elle un sérieux manque à gagner.


C’est ce que n’hésite pas à affirmer le Docteur Jean Pierre Dickès, président de l’Association Catholique des Infirmières, Médecins et Professionnels de Santé (ACIM) au micro de Novopress.




Source : novopress.info

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article