Petit cours pour apprentis journalistes audacieux au coeur de La Chapelle dans le XVIIIe parisien (Paris-75)

Publié le par E&R-Ile de France


Tous les six mois, la section FN du XVIIIe arrondissement est contactée par une école de journalistes parisienne, souvent « Science-po-section journalistes », d’ailleurs.




Le but ? Effectuer un reportage sur le FN Paris.

C’est donc sans surprise que Maude, en troisième et dernière année d’école et son assistant caméraman se retrouvent avec nous sur le marché de l’Olive, au cœur du quartier de La Chapelle. Face aux militants frontistes, seuls les dinosaures du PCF et un groupuscule trotskiste tiennent le pavé.


Malgré le soleil d’hiver, les habitants de ce quartier populaire du XVIIIe sont bien présents…La police aussi, d’ailleurs.

Il faut dire que, face au marché couvert, à deux pas de l’arrière de l’église Saint-Denys-la-Chapelle, des SDF ouest africains et un dealer bien matinal se pavanent.


Le camion de patrouille policière, pile, fait marche arrière et demande sans ménagement à notre camérawoman “pourquoi elle a filmé le passage de la police ?”

Susceptible, le pandore !


Avec diplomatie, l’apprentie journaliste désamorcera l’embrouille.

Pendant ce temps, mon dealer préféré sirote sa bière, sur le trottoir, à cinq mètres des policiers…


Source : nationspresse.info

Publié dans Société

Commenter cet article