L’Educ’Nat’ de plus en plus « entre les murs »…(Nanterre-92)

Publié le par E&R-Ile de France


Le 29 décembre, trois élèves du lycée Joliot-Curie de Nanterre, une jeune majeure et deux mineurs - un garçon et une fille -, étaient placés en garde à vue après qu’ils eurent menacé de mort la proviseure de l’établissement lors d’un conseil de discipline, le 19 décembre. Ils font l’objet de poursuites judiciaires à la suite d’une plainte de la proviseure.

Les deux filles ont été reçues vendredi à l’Inspection académique des Hauts-de-Seine, accompagnées de leurs grands frères. Une centaine d’élèves, d’enseignants et de militants de gauche et d’extrême gauche ont entouré les deux lycéennes sur les quelques centaines de mètres séparant l’établissement des locaux de l’Inspection académique, exigeant le retrait de la plainte.

La pauvre proviseure n’aura sans doute guère le choix. Le troisième lycéen a été définitivement exclu le 19 décembre 2008 pour absentéisme. Qu’on se rassure : il a été rescolarisé cette semaine dans un établissement de la ville voisine de Rueil-Malmaison.

Ou comment l’Educ’Nat’ parvient encore à dépasser sa propre caricature…

Source : novopress.info

Publié dans Société

Commenter cet article