« Insultes à caractère antisémite » : cinq collégiens déférés ce matin devant le parquet de Pontoise (Pontoise-95)

Publié le par E&R-Ile de France


Les cinq collégiens, âgés de 13 à 15 ans, soupçonnés d’avoir agressé physiquement et proféré des « insultes à caractère antisémite » envers une élève de 14 ans lundi à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), vont être déférés ce matin devant le parquet de Pontoise. Trois des collégiens avaient été placés en garde à vue mercredi matin. Les deux autres, recherchées par la police, ont été interpellés et placés en garde à vue en fin de journée mercredi.




Une efficacité et une célérité exemplaires alors que le taux de résolution des affaires par les services de police est de 25,34 %, l’un des plus faibles du département.

La jeune fille, accompagnée de sa mère, avait déposé plainte mardi après-midi au commissariat de Villiers-le-Bel pour « violences volontaires aggravées » et « insultes à caractère antisémite ». Elle a expliqué aux enquêteurs avoir été frappée aux jambes et avoir reçu des insultes antisémites, avec une allusion au conflit israélo-palestinien, proférées par un groupe d’élèves - dont les prénoms n’ont pas été rendus publics - lundi après-midi après les cours.

Alain Boissinot, recteur de l’académie de Versailles, a saisi le procureur de la République et demandé au responsable du collège Léon-Blum « d’organiser dans les meilleurs délais une action éducative pour l’ensemble des collégiens afin de dénoncer ces comportements et faire prendre conscience à ces jeunes élèves de la gravité de ces actes ». Une attention louable dont auraient aimé pouvoir bénéficier les victimes des émeutes raciales qui avaient embrasées la ville en 2007.



Source : Novopress.info

Publié dans Sécurité

Commenter cet article