3 millions d’euros par an pour une agence de développement destinée à attirer les entrepreneurs gogos en Seine-Saint-Denis (Romainville-93)

Publié le par E&R-Ile de France


La majorité socialo-communiste du département de Seine-Saint-Denis a officiellement installé lundi soir à Romainville une agence de développement économique destinée à promouvoir les entreprises du 93 et surtout à en attirer d’autres. Depuis les émeutes de l’automne 2005, la plupart des entreprises qui projetaient de s’installer dans notre département, avaient tourné les talons.




Le président PS du conseil général, Claude Bartolone, a ainsi lancé « Seine-Saint-Denis Avenir, l’agence de développement économique », qui remplace le Comex, Comité d’expansion du département créé il y a 21 ans. Elle est dotée d’un budget de 3 millions d’euros (un million de plus que le Comex), payé par le contribuable.


Bartolone entend miser sur les « jeunes » en matière de main d’œuvre, sur le foncier abordable et une situation géographique qu’il présente comme « privilégiée » au « carrefour entre Paris et Roissy ». Inutile de préciser que les futurs entrepreneurs qui entendront s’installer dans notre département, devront se doter d’une solide assurance multi-risques.


Mais le président socialiste du département n’a pas dévoilé le moindre plan destiné à sécuriser à la fois les entreprises et ceux qui y travaillent dans son département, à une période où le taux de violence est encore très élevé, l’insécurité permanente et la politique gouvernementale en matière de sécurité publique en dessous de tout. En somme, la majorité socialo-communiste du département cherche plus à attirer les entrepreneurs gogos qu’autre chose.


Source : nationspresse.info

Publié dans Société

Commenter cet article